Conseiller Général du canton de Bordeaux I et Conseiller Régional d'Aquitaine

   
» Agenda

Menu:

retour page précédente...

levée de la réservation de la première circonscription de la Gironde.

Publié le 05/11/2011

Communiqué de Sandrine DOUCET : Secrétaire fédérale du Parti Socialiste de la Gironde, première secrétaire de la section Auguste Blanqui de Bordeaux Nord
Conseillère générale suppléante


Michel Sainte-Marie, député-maire de Mérignac (6ème circonscription) vient d’annoncer par voie de presse (Sud-Ouest du 4 novembre 2011) qu’il ne se représentera pas aux élections législatives de 2012. Désormais, il préfère se consacrer pleinement à sa commune de Mérignac, une des plus importantes d’Aquitaine. Je salue avec respect Michel Sainte-Marie, qui pendant de nombreuses années a représenté avec compétence les citoyennes et les citoyens de sa circonscription, mais au-delà, de toute la Gironde.

 

Dans sa déclaration, il a immédiatement fait savoir qu’il soutiendrait Marie Récalde, sa suppléante, adjointe au maire et vice-présidente du Conseil général. Le soutien du député sortant et celui de la très puissante section socialiste de Mérignac doivent assurer une féminisation de cette circonscription acquise à la gauche.

 

D’autre part, la réservation à une femme, depuis maintenant 20 ans, de la première circonscription de la Gironde n’est plus d’actualité, la parité étant assurée par cette nouvelle donne. Aussi, en qualité de première secrétaire de la section de Bordeaux Nord, je demande aux instances nationale et fédérale du Pari Socialiste la levée de la réservation de la première circonscription.

 

Je souhaite que Philippe Dorthe, élu de la circonscription, le plus chevronné et le plus préparé à un combat politique de cette dimension, soit candidat à la candidature et soit désigné le candidat du Parti Socialiste pour les élections législatives de 2012. Philippe Dorthe est conseiller général du premier canton de Bordeaux (plus de 30 000 habitants) dont il fut réélu en 2008 avec plus de 60% des voix. Il est également conseiller régional d’Aquitaine. L’expérience de cet élu de 55 ans au militantisme toujours intact, porteur de nombreux projets qui aujourd’hui se concrétisent, doit pouvoir faire basculer à gauche cette circonscription réputée imprenable.

 

 

Je souhaite que mes camarades, secrétaires de section et militants des sections de Bruges, Le Bouscat et Caudéran, soutiennent cette démarche qui n’est autre que celle du bon sens.

 

 

Sandrine Doucet



retour page précédente...