Conseiller Général du canton de Bordeaux I et Conseiller Régional d'Aquitaine

   
» Agenda

Menu:

retour page précédente...

Le nouveau pont : Baptisons le TOUSSAINT LOUVERTURE

Publié le 14/05/2012

Puisqu’il y a pont, il lui faut un nom…
L’idée du Président de la CUB Vincent FELTESSE, de nommer ce pont « TOUSSAINT LOUVERTURE » (1734 – 1804)


L’idée du Président de la CUB Vincent FELTESSE, de nommer ce pont « TOUSSAINT LOUVERTURE » (1734 – 1804), ce général français noir qui mena la révolte des esclaves à Saint-Domingue, aujourd’hui Haïti, me paraît une excellente idée.

Il est temps que Bordeaux regarde son Histoire en face, non  par repentance, mais simplement comme un fait têtu qui restera gravé à jamais dans la cité.

Le nouveau grand pont levant de Bordeaux est construit, il traverse la Garonne,  fleuve d’où partaient vers l’Afrique et les Antilles les navires négriers du commerce triangulaire.

En appelant ce grand « totem » TOUSSAINT LOUVERTURE, c’est un signe fort qui rendrait hommage à des millions de femmes, d’hommes et d’enfants, déportés comme esclaves. Bordeaux leur doit bien cela… Les bordelaises et les bordelais ont la maturité pour le comprendre.

Il existe bien un buste de TOUSSAINT à La Bastide, mais à mon goût un peu secrètement placé.

L’idée d’Alain JUPPE, d’appeler le pont « Jacques CHABAN-DELMAS », n’est pas très originale. Nous avons déjà débaptisé le stade « LESCURE » pour le renommer Chaban-Delmas, c’est, me semble-t-il un grand et bel hommage.

Nous n’allons tout de même pas appeler toutes les nouvelles écoles, rues, places, salles… « Chaban-Delmas » !!!

Mon esprit un peu frondeur, me laisse à penser que JUPPE, propose le nom de l’ancien Maire de Bordeaux, car il a peut-être quelque idée sur le sort du stade actuel, si le grand stade devait voir le jour. Il pense, à terme, officiellement pour des raisons de coût d’entretien, être obligé de livrer l’emplacement de ce stade mythique et historique à la promotion immobilière !!!

En tout cas, je me souviens, en 2007, quand le croiseur « COLBERT » a quitté Bordeaux, avoir proposé au Maire de nommer le marché des quais qui avait pris le nom du navire : Marché TOUSSAINT LOUVERTURE »,j’attends toujours la réponse…

En effet, COLBERT, grand  intendant du roi, fut celui qui rédigea le code noir, régissant le statut des esclaves.

Le nom de ce bateau n’était qu’une coïncidence, il aurait pu s’appeler « Lafayette » ou autre, mais il est vrai que cette coïncidence était pour le moins incroyable, Colbert au cœur d’une ville qui a bâti en partie sa richesse sur le commerce des esclaves, pudiquement métaphorisé « commerce du bois d’ébène ».

Alors, soutenons la proposition de Vincent FELTESSE : HOMMAGE A TOUSSAINT !!!

Le 29 août 1793, Toussaint lance sa proclamation où il se présente comme le chef noir :

« Frères et amis. Je suis Toussaint Louverture ; mon nom s'est peut-être fait connaître jusqu'à vous. J'ai entrepris la vengeance de ma race. Je veux que la liberté et l'égalité règnent à Saint-Domingue. Je travaille à les faire exister. Unissez-vous, frères, et combattez avec moi pour la même cause. Déracinez avec moi l'arbre de l'esclavage. Votre très humble et très obéissant serviteur, Toussaint Louverture, Général des armées du roi, pour le bien public. » (wikipedia).

Philippe Dorthe
13/05/2012



retour page précédente...