Conseiller Général du canton de Bordeaux I et Conseiller Régional d'Aquitaine

   
» Agenda

Menu:

retour page précédente...

Patrimoine : Pessac Cité Frugès "Le Corbusier" : Signature convention du fonds d’intervention

Publié le 04/09/2013

Le 4 septembre 2013, avec le Maire de Pessac Jean-Jacques Benoît nous avons signé la convention du fonds d’intervention toitures / façades à destination des propriétaires des maisons de la Cité Frugès...

1. La Cité Frugès Le Corbusier :

La construction de la cité Frugès entre 1924 et 1926 est une véritable révolution, tant sur le plan de l’habitat social que sur celui de l’architecture. Elle est le fruit de la rencontre de deux personnalités : celle d’un industriel sucrier, Henry Frugès, et celle d’un architecte urbaniste audacieux, Charles-Édouard Jeanneret, dit Le Corbusier. Le premier, curieux de toutes les innovations artistiques et architecturales du moment, souhaitait loger des ouvriers sur "une vaste prairie entourée de bois de pins, en y édifiant une cité-jardin". Le second, muni d’un esprit d’avant-garde, avait déjà abordé les problèmes liés à l’urbanisme, l’habitat collectif et les maisons standardisées.                                                                     

La Cité Frugès-Le Corbusier est née de leurs échanges, et particulièrement de la réflexion de l’architecte, qui adopta des principes strictement fonctionnels et des formes géométriques simples et dépouillées. 51 maisons ont été construites, le prix d’une maison correspondant à une année de salaire d’ouvrier.

Les quartiers modernes Frugès revêtent une importance capitale d’un point de vue historique, dans la mesure où ils sont à la fois la première cité de logements sociaux, réalisée par Le Corbusier, et son premier projet à grande échelle. Il inventa le confort et l’esthétisme pour les logements modestes construits à cette époque.

2. Le partenariat avec la Ville de Pessac :

Dans le cadre de l’opération de restauration des toitures et façades des maisons des Quartiers Modernes Frugès, la Ville de Pessac a mis en place en 2011 un dispositif de guichet unique.


Il s’agit d’une part de faciliter l’accès aux aides financières pour les propriétaires désireux de réaliser des travaux, mais aussi d’accélérer et d’harmoniser les réhabilitations.

Ce fonds mutualise les aides de la Ville de Pessac et de la Région Aquitaine à parts égales (10 500 € pour chaque partenaire).

La DRAC Aquitaine, le Conseil Général de la Gironde et la Fondation du Patrimoine participent également à cette opération selon leurs propres modalités.

 

La Région s’est associée en 2011 et 2012 à ce projet qui émergeait. En 2013, les deux partenaires souhaitent approfondir leur engagement au travers d’une convention pluriannuelle d’objectifs.

3. Les engagements réciproques de la convention :

La Ville de Pessac a toujours en charge l’accompagnement personnalisé des habitants, le montage des dossiers et la gestion du fonds mutualisé.

Elle s’engage par cette convention :

- à associer la Région Aquitaine aux décisions prises dans le cadre du Fonds mutualisé en amont des commissions d'harmonisation et de péréquation du Guichet Unique.

-  à collaborer étroitement aux actions menées dans le but d'une valorisation des travaux de conservation entrepris grâce à la création dudit dispositif.

 

La Région quant à elle, souhaite d’une part, siéger au Comité d’attribution et de répartition des aides, institué par la Ville de Pessac.

D'autre part, engager dès à présent, aux côtés de la Ville de Pessac, une réflexion commune sur la valorisation des travaux réalisés sur les maisons et sur la cité Frugès en général, par l’intermédiaire d’une publication.

Dans ce cadre, la Région propose notamment de mettre à la disposition de la ville de Pessac la collection régionale « Visages du Patrimoine en Aquitaine ».

 

Ce partenariat est ainsi formalisé jusqu’au 31 décembre 2015.



retour page précédente...