Conseiller Général du canton de Bordeaux I et Conseiller Régional d'Aquitaine

   
» Agenda

Menu:

retour page précédente...

Bassins à flot : L’histoire est comme les faits elle est têtue.

Publié le 18/10/2013

J’apprécie en partie l’interview de Monsieur Martin, qui lui, connait bien sa ville, si c’est courageux il ne dit pas tout !

En lisant le journal Sud-Ouest de ce matin, je n’ai pas été étonné de la position d’Hugues Martin.

Il y a plus de 2 ans, lors d’une rencontre entre Monsieur Martin et moi, celui-ci m’a fait part de sa position sur un dossier qui pointait son nez, celui du refit aux bassins à flot. Il m’a fait part ce jour là de son soutien à ce projet industriel et aux réticences du Maire.

J’apprécie en partie l’interview de Monsieur Martin, qui lui, connait bien sa ville, si c’est courageux il ne dit pas tout !

Il ne dit pas comment la grande écluse d’entrée aux bassins à flot a été sauvée par Alain Rousset alors Président de la CUB, convaincu par les interventions successives de la Conseillère municipale Martine Diez et de moi-même en qualité de Conseiller général du canton. Si cette décision n’avait pas était prise, aujourd’hui personne ne parlerait du projet de refit. Aucun grand bateau ne pourrait rentrer dans les Bassins.

Il oublie de préciser que c’est le Maire de Bordeaux qui a pris la décision de laisser le Port de Bordeaux détruire le magnifique pont du pertuis pour le remplacer par un pont de 7,8m de large interdisant le passage des bateaux de plus de 7m de large dans le bassin à flot N°2.

Enfin quand il parle d’Alain Juppé qui serait maintenant d’accord avec le projet de refit, à condition qu’il n’y ait pas de bruit, de circulation…ce n’est pas sérieux !!! C’est comme si moi je défendais la promotion immobilière à condition que les immeubles n’aient pas de parking, de fenêtres et d’escaliers !

L’histoire est comme les faits elle est têtue. N’en déplaise, c’est Vincent Feltesse qui est le seul « Grand élu » à avoir pris le dossier à bras le corps, (ministères, Port de Bordeaux, entreprises, associations…) soutenu par la députée de la circonscription, le Conseiller général et régional et la Conseillère municipale et communautaire.

On dirait que certains se préparent à venir au secours de la victoire…

Philippe Dorthe



retour page précédente...