Conseiller Général du canton de Bordeaux I et Conseiller Régional d'Aquitaine

   
» Agenda

Menu:

retour page précédente...

Bassins à Flot : Alain Juppé à contre-emploi et contre l'emploi...

Publié le 15/01/2014

Alain Juppé est en train d’essayer de reproduire aux Bassins à flot ce qu’il a fait fin 2007 au pont du Pertuis

Alain Juppé à contre-emploi

 

En affirmant son opposition au projet de refit aux Bassins à flot, Alain Juppé fait le choix de priver Bordeaux d’un pôle d’activité créateur de plusieurs dizaines d’emplois.

Plusieurs éléments avancés par Alain Juppé lors de cette annonce méritent d’être clarifiés. Affirmer qu’une installation portuaire faite pour la réparation navale n’est pas le bon endroit pour y installer un pôle de refit est tout à fait étonnante. L’antériorité des projets d’urbanisme est un faux argument, quand on sait que l’outil industriel naval du « Grand port maritime de Bordeaux » n’a jamais cessé son activité, même si celle-ci fut réduite depuis quelques années.

Sacrifier un secteur vivant et en pleine régénérescence au profit de quelques promoteurs est irresponsable. Il y a 2 ans environ, le maire de Bordeaux a promis à un promoteur d’aseptiser les Bassins à flot pour lui permettre une bonne commercialisation de son programme et assurer la quiétude des futurs résidents.

Alain Juppé est en train d’essayer de reproduire aux Bassins à flot ce qu’il a fait fin 2007 au pont du Pertuis, et ce qu'il risque de faire à l'avenir sur le secteur de Brazza : exclure les entreprises de la ville au profit de programmes immobiliers.

De plus, les entreprises nautiques, qui emploient de très nombreux salariés, sont sommées de quitter les Bassins à flot sans point de chute provisoire et sans certitude de retour. C'est d'autant plus contradictoire avec la dynamique lancée depuis quelques mois par Vincent Feltesse pour construire un vrai pôle nautique sur la rive gauche et sur la rive droite.

 

Sandrine DOUCET     Vincent FELTESSE     Philippe DORTHE



retour page précédente...