Conseiller Général du canton de Bordeaux I et Conseiller Régional d'Aquitaine

   
» Agenda

Menu:

retour page précédente...

SUCCÈS DE LA MISSION DE MÉDIATION AU GRAND PORT MARITIME DE BORDEAUX

Publié le 11/12/2018

« Là où il y a une volonté, il y a toujours un chemin »

Déclaration de Philippe Dorthe Médiateur

 Je suis très heureux d’avoir pu apporter ma pierre à l’édifice de cet accord.

Je remercie particulièrement Monsieur Cyril MAURAN, Secrétaire général de la CGT du port et son camarade Alexandre GUILLOT. Je remercie également Monsieur Renaud PICARD, membre du Directoire du GPMB, mandaté par le ministère pour représenter la direction du port, ainsi que Monsieur LEURET Secrétaire général du GPMB.

Merci également à Monsieur Frédéric DUPIN, Commissaire du gouvernement adjoint qui m’a apporté son expertise. Enfin,  je veux saluer Monsieur Marc PAPINUTTI, Directeur de Cabinet de Madame la Ministre des transports pour son écoute et son action, même très tard le soir.

La médiation s’est déroulée dans un esprit d’écoute et de confiance mutuelle. Un protocole d’accord a été signé le vendredi 07 décembre à 16h30.

Après une semaine de discutions intenses, des allers-retours avec les ministères de tutelle, pas toujours simples, j’ai pu faire acter l’embauche des trois salariés qui le 11 décembre perdaient leur emploi. J’ai également pu faire acter par le ministère des Transport, une protection de la nouvelle filiale BOP (Bordeaux Opérations Portuaires) sur les conditions de cession de celle-ci et notamment sur les règles de concurrence et les situations éventuelles d’abus de position dominante.

Il a été décidé que jusqu’au 01 avril 2019, deux experts seront nommés, 1 par la CGT et 1 par la direction du port, pour travailler à la meilleure organisation de la filiale.

Pendant cette période les représentants du personnel assurent une reprise des activités de manutention verticale. Les deux parties sont d’accord pour travailler pour que les clients du port reprennent confiance, et retrouvent une sûreté de déchargement en escalant à Bordeaux.

Pour ma part, je resterai vigilant tout au long des 4 prochains mois, et je continuerai à travailler en concertation avec l’Etat, la Région, le Département, la Métropole, les professionnels de la place portuaire représentés par l’Union Maritime, la direction du port et les représentants du personnel du GPMB.

Je m’attacherai à ce que la région Nouvelle Aquitaine soit au plus près des décisions stratégiques, et de la gouvernance du port de Bordeaux.

Maintenant qu’un climat de confiance est en train de s’instaurer il faut que des perspectives d’innovation soient proposées, que l’utilisation du fleuve soient optimisé, que le pôle naval des bassins à flot continue sa mutation vers une qualité d’outillage performant,  que la gestion du foncier soit plus en adéquation avec la réalité du marché. Je souhaite également que le terminal du Verdon en tant qu’outil intégré dans l’ensemble portuaire du GPMB soit à nouveau étudié avec un cahier des charges affiné. Je serai également attentif à ce que le terminal de Grattequina trouve un débouché sur des désertes urbaines ciblées. Enfin le GPMB, doit trouver toute sa place dans la transition énergétique, en proposant des projets, notamment concernant les transports fluviomaritimes utilisant des barges à motorisation à carburant propre (Hydrogène).

Merci encore à tous les acteurs de cette médiation. « Là où il y a une volonté, il y a toujours un chemin ».  

Philippe Dorthe

Le 11 décembre 2018 

Pour lire le communiqué de presse du port cliquez sur le lien

Cliquez ici pour télécharger le fichier



retour page précédente...