Conseiller Général du canton de Bordeaux I et Conseiller Régional d'Aquitaine

   
» Agenda

Menu:

Archives de tous mes éditos

retour à la liste des éditos...


 
Edito du 16/05/2007 
  > L'espoir vient du Sud-Ouest

EDITO

L’espoir vient du Sud-Ouest …

Une participation de 83,97 % des électeurs qui démontre l’appropriation du débat politique par les citoyens ; une jeunesse qui, pour la première fois, toutes catégories confondues, vote ; une campagne électorale avec les réunions publiques mobilisant des foules énormes, tout cela est un exemple donné au monde entier qui renforce l’image de la France.

Aujourd’hui, j’en appelle à tous ceux qui ont voté à gauche afin qu’ils se mobilisent pour les élections législatives. Il est important de participer à un grand débat nous permettant de préparer " le projet de la reconquête ". Il nous faut construire la grande force réformiste, progressiste, laïque capable de s’opposer aux conservateurs.

Une force qui établira une société propre à assurer pleinement son développement économique et social tout en sauvegardant l’environnement, et qui répondra aux questions que se posent les citoyens sur la protection de la santé, les niveaux des retraites, l’enseignement, l’emploi et le logement…

Une force qui nous indique la place et le rôle que nous devons jouer en Europe et dans le monde.

Une force capable d’avoir une vue sur l’évolution des pays émergents et l’ensemble de l’Afrique ainsi que sur les raisons de l’immigration de certaines populations.

Par ailleurs dans le Sud-Ouest, et en particulier en Gironde, notre candidate est arrivée en tête avec 51,65 %, obtenant même un score historique sur Bordeaux : 52,44 %.

Pour le premier canton, nous obtenons le score de 62,50 %, celui-ci atteignant même 74 % sur le quartier des Aubiers. Je me félicite de ces résultats sur l’ensemble de la ville, prélude à une ère politique nouvelle à Bordeaux.

Aujourd’hui, l’heure n’est pas aux velléités des un(e)s ou des autres, mais plutôt à une action déterminée pour gagner le combat des législatives sur les trois circonscriptions de Bordeaux. En ce qui me concerne, j’y mettrai toutes mes forces et celles de mes amis. Cette échéance électorale est la seule, avant cinq ans, qui nous permettra d’installer un vrai contre-pouvoir à la politique particulièrement dure mise en place, sans tarder, par le nouveau Président de la République.

                                                     Philippe Dorthe

retour à la liste des éditos...