Conseiller Général du canton de Bordeaux I et Conseiller Régional d'Aquitaine

   
» Agenda

Menu:

Archives de tous mes éditos

retour à la liste des éditos...


 
Edito du 28/10/2007 
  > Le pont du pertuis va être détruit : La honte!




www.forcedavenir.net

Le livre de Philippe Dorthe : 

BORDEAUX MODE DE VILLE

Où en est Bordeaux? Que va devenir notre ville, traversée par son fleuve, avec ses quartiers à vivre, riche de ses associations, vive de ses habitants...
Bon de commande.

Présentation du livre à la presse : Article SUD-OUEST 09/10/2007

Article journal AQUI !


Grève : "Lettre des gens du rail"



MUNICIPALES :


Article SO du 10/11/07 : Alain ROUSSET à Bacalan

Compte-rendu de la visite d'Alain ROUSSET aux associations de Bx-Nord


CANTONALES :

Désignation 1er canton de Bordeaux

Philippe DORTHE (Bordeaux 1), Florence LAMARQUE (Bordeaux 3), Mathieu ROUVEYRE (Bordeaux 5) et Daniel JAULT (Bordeaux 7) sont officiellement candidats du Parti Socialiste pour les cantonales à Bordeaux en mars 2008. Le 4ème canton brigué par Brigitte COMARD est "gelé" en attente des négociations avec les Verts.


DOSSIER :

Pont du pertuis : Contribution de Sandrine DOUCET
"Pont du pertuis : Pour un XXI° siècle maritime"

Pont du pertuis : Lettre ouverte à Alain JUPPE.

Pont du pertuis : Article Bordeaux 7. 31/10/07

Pont du pertuis : Réponse au tract de M. Canovas conseiller municipal UMP

EDITO

LE PONT DU PERTUIS VA ÊTRE DÉTRUIT : LA HONTE ! 

Depuis près de 10 ans, le pont du pertuis est fermé à la circulation.

Ce pont, appartenant au Port autonome de Bordeaux et assurant la continuité de la voie communautaire, cours Dupré de St Maur, cours du Raccordement est le plus vieux pont (1911) et le dernier pont à culasse restant en France.

Pendant des décennies, le Port autonome n’y a fait aucuns réels travaux de maintenance. Cet ouvrage a pourtant été reconnu comme patrimoine remarquable par le comité de l’ICOMOS (Conseil International des Monuments et des Sites), chargé de faire un rapport pour le classement de Bordeaux au patrimoine mondial de l’Unesco.

Le Port autonome a choisi, comme solution, la destruction de ce monument historique et la réduction du pertuis (passage entre les bassins à flot n°1 et n°2) de 25 mètres à 8 mètres. Non seulement cette solution élimine ce vieux monument mais elle stoppe définitivement la rentabilité économique du bassin à flot n°2. Pour éviter cette destruction, seuls le Conseil général et son président, Philippe Madrelle ont demandé au préfet de surseoir à la signature du marché destruction/construction, afin de laisser la possibilité de trouver les co-financements permettant la restauration du vieux pont. Arrivé au terme de cette échéance, le Conseil général s’est vu confronté au chantage à l’abandon définitif du projet par le port, ce qui aurait eu pour effet de retarder de plusieurs années, la mise en œuvre d’un pont qui fait cruellement défaut à la circulation.

Le département, participant déjà à hauteur de 500 000 €, n’a pu convaincre ni la CUB ni la Ville de Bordeaux de financer le différentiel entre la construction d’un pont neuf et la rénovation de l’ancien, ce différentiel n’étant que de quelques centaines de milliers d’euros, ce qui, sur la masse des budgets communautaires et municipaux ne représente pas grand-chose.

Encore une fois, l’administration a eu raison des politiques.

Je suis, non seulement déçu, mais en colère de voir notre société uniquement dirigée par des petits comptables qui se réfugient toujours derrière le fait qu’ils sont les garants de la bonne utilisation des deniers publics. Mais cette bonne utilisation des deniers publics doit elle se matérialiser par le choix de la destruction d’un monument public, élément de notre mémoire collective, du génie du lieu et de l’âme du Port de Bordeaux ?

Demain, sans le pont historique du pertuis, les bassins à flot auront perdu un élément majeur de leur dispositif portuaire.

Bravo, Messieurs, soyez sûrs que le souvenir que vous laisserez ne sera pas bon !

Si vous n’avez pas honte, moi j’ai honte pour vous.

Philippe Dorthe


Lettre d'Alain ROUSSET aux Militants


Communiqué de presse de Philippe Dorthe

Candidature d’Alain Rousset à la mairie de Bordeaux 

Jeudi après-midi, Alain Rousset a déclaré sa candidature à la mairie de Bordeaux.

Je suis particulièrement heureux de cette décision.

Je rappelle que le 25 septembre alors que j’étais candidat à la candidature comme tête de liste à Bordeaux, j’ai publiquement appelé Alain Rousset à se présenter dans notre ville, en lui assurant le retrait de ma candidature. Ce retrait a permis l’unité des socialistes à Bordeaux, et par là, sans doute, aidé Alain Rousset dans sa décision. Dans sa vision de la ville J’ai retrouvé l’humanisme, la dimension économique, architecturale, culturelle, sociale, environnementale que je décline moi-même dans ma contribution.

Alain Rousset a été particulièrement respectueux de son adversaire. Par contre, suite à la déclaration d’Alain Rousset, Alain Juppé a montré une attitude très dédaigneuse, hautaine voire agressive. Cette perte de sang froid témoigne bien de la profonde inquiétude qui ronge Alain Juppé et ses amis.


APPEL de la société civile à la candidature d'Alain Rousset.


La fontaine Bartholdi place Picard.
Réflexion sur l'oppotunité d'une réimplantation de la fontaine Bartholdi place Picard.



DEVELOPPEMENT DURABLE - ECOLOGIE URBAINE :
"Ne mégotons pas sur les métaux lourds..."


Europe : Traité simplifié : Référendum ou pas référendum ? Contribution de Florence LAMARQUE

Parti Socialiste

Article de Sud-Ouest du 03/10/07 sur la section PS "Auguste Blanqui" Bordeaux-Nord

Quelques dossiers :
Bordeaux : Pour un réseau de bateaux-bus.

Bateaux-bus : Tract

Eco-quartier-association H-NORD

Bacalan: Le pont du pertuis en 3 D

Paroles de la chanson "Le chiffon rouge"

Sortie de l'Irlandaise
Bande dessinée de Jacques Pavot et Gilles Pascal aux éditions du Point d'Exclamation et distribuée par Harmonia Mundi.
Ils avaient déjà collaboré sur les petits dessins politique du journal "d'une rive à l'autre", des élus bordelais.
Le lien "officiel"  





retour à la liste des éditos...