Conseiller Général du canton de Bordeaux I et Conseiller Régional d'Aquitaine

   
» Agenda

Menu:

Archives de tous mes éditos

retour à la liste des éditos...


 
Edito du 10/12/2006 
  > Des magasins de marques aux hangars des quais, un autre coup de poker ?

EDITO

Des magasins de marques aux hangars des quais,  un autre coup de poker?

Les hangars des quais: nouveau lieu de rendez-vous des bordelais! Décidément, la ville de Bordeaux a encore raté la marche. Il ne suffit pas de lancer une réhabilitation, de confier des espaces à la promotion immobilière et de décréter le développement économique.

Car, dans le réaménagement des hangars des quais, dés l'origine, le flou s'est installé. Espaces de bureaux, parkings, commerces...aucune idée directrice n'a été avancée, si ce n'est au final l'implantation d'espaces commerciaux déconnectés de la réalité du quartier. En effet, si les quais sont  investis par les promeneurs du dimanche, le site n'a jamais été un pôle du commerce bordelais. Or le développement économique et commercial ne se décide pas sur un coup de dé. Il relève d'une analyse qui doit tenir compte de l'histoire de la ville, de sa configuration...autant d'éléments que les locataires de la Mairie n'ont jamais pris en compte. La réalité est impitoyable, les deux enseignes phares: Bricorama et Truffaut n'ont pas tenu deux ans pour mettre la clé sous la porte. Et que propose-t-on pour relancer ces espaces? Des magasins de marques, c'est à dire des boutiques de vêtements et de décoration haut de gamme. Ceci, au risque d'achever les commerces de centre-ville, déja fortement ébranlés par les multiples travaux ou encore par l'hydre des centres commerciaux périphériques. Il est évident que cette option est incertaine. D'une part, les quais ne sont pas par essence une zone de chalandise, hormis, peut-être la restauration et les produits de bouche. En tous cas, cette nouvelle lubie peut, à terme, s'avérer inappropriée. D'autre part, le projet sera sans doute en concurrence directe avec les magasins de marques prévu à Saint-André-de-Cubzac.

N'y a-t-il pas d'autres axes de développement à imaginer?

                                                                                                                                                                  Philippe Dorthe

retour à la liste des éditos...