Conseiller Général du canton de Bordeaux I et Conseiller Régional d'Aquitaine

   
» Agenda

Menu:

Archives de tous mes éditos

retour à la liste des éditos...


 
Edito du 10/01/2007 
  > Miroir mon beau miroir...

Citation: " La société est composée de deux grandes classes: ceux qui ont plus de dîner que d'appétit, et ceux qui ont plus d'appétit que de dîner." (Chamfort)

EDITO

Miroir mon beau miroir...

Il est vraiment beau notre "cher" miroir d'eau. Les bordelais s'y pressent, la Bourse s'y reflète, les enfants y pataugent, quelle belle attraction !

Pourtant, ce choix est curieux venant de politiques. Le miroir est un objet de symboles forts, souvent lié au narcissisme ou à l'image virtuelle, voire aux choses faussement prometteuses. Ne dit-on pas "le miroir aux alouettes"! Enfin, le sujet mériterait une réflexion approfondie sur la psychologie de certains de nos décideurs.

Quoi qu'il en soit, le meilleur des miroirs ne reflète pas l'autre côté des choses, et à Bordeaux, l'autre côté du miroir brille moins que celui des quais.

Oui, 2006 n'a pas vraiment changé le cours des événements dans notre belle ville. L'ancien maire est de retour, la spéculation immobilière est repartie de plus belle, le prix du foncier galope, les plus pauvres sont au bord du décrochage social, les classes moyennes ne peuvent plus accéder à la propriété, les commerces sont en berne, les équipements sociaux sont toujours à la traîne. Mais, là, pas de miroir pour montrer cette image.

Nous ne tomberons pas non plus dans un marasme pathologique et trouvons dans ce sombre reflet quelques lueurs positives.

Le tram arrive à Bordeaux Nord non sans mal et non sans problème pour notre quotidien. Les écluses et les bassins à flot sont sauvés, la salle polyvalente de Bacalan sort de terre avec une aide non négligeable de la Région et du Département.

Cours Balguerie, le Conseil général construit les Archives départementales les plus modernes de France, qui feront des Chartrons le coeur de notre mémoire collective.

2007 arrive avec ses élections présidentielles qui, je l'espère, porteront au pouvoir Ségolène Royal, puis dans la foulée les législatives avec Béatrice Desaigues sur la première circonscription et Michèle Delaunay sur la seconde, et très vite, arriveront les municipales. Les vraies, cette fois. Que de chantiers! Mais, soyez-en sûrs, je serai avec vous au rendez-vous.

A l'heure où j'écris ce billet, nous sommes à quelques heures de la nouvelle année. Je pense à ceux qui sont dehors, qui souffrent et que la société n'a pas épargné.

Je pense aussi à vous, mes chers concitoyens du premier canton, en vous assurant de mon dévouement pour nos quartiers qui méritent encore bien plus.

Bonne et heureuse année à toutes et à tous.

                                                   Philippe Dorthe

retour à la liste des éditos...